Logo journal du hacker middle
  1. 1

    Et … quand tu veux réinstaller ton système en gardant ton home, (qui serait situé sur un sous-volume @home) tu procède comment ? Idem dans le cas d’un dual-boot avec un home commun ?

    1. 1

      Ahhh, bonne question. J’ai toujours le réflexe de créer une partition dédiée, quelque soit le FS ! ;)

      1. 1

        Comme l’article était déjà assez long, j’ai décidé de garder la mise en pratique pour un second article.

        Pour répondre à ta question, dans le cas de Ubuntu, il crée automatiquement des volumes @ et @home. Et s’ils sont déjà présents dans la partition, il va les remplacer (et donc en effacer le contenu). Il faudra donc renommer le sous-volume @home (avec la commande mv ou via un navigateur de fichier) avant de procéder à la réinstallation.

        Dans le cas de Fedora, l’installateur à une meilleur intégration de Btrfs et on peut créer et sélectionner des sous volumes pour le système, les données, etc. Donc à priori pas de problème (note : j’ai juste testé l’installation de Fedora avec Btrfs, pas sa réinstallation contrairement à Ubuntu)

        Pour ce qui est du cas du home partagé entre 2 distributions Linux. À part faire attention à ne pas écraser le sous volume @home, je ne pense pas que ça pose de problème. Il suffira de crée un volume @distrib1 et un autre @distrib2 pour chacun des 2 systèmes. Ça sera plus ou moins simple à faire suivant comment Btrfs est pris en charges par les installateurs des deux distribs.

      1. 2

        Merci pour ce long article intéressant, qui m’a permis de mieux comprendre BtrFS, et surtout la logique des instantanés, et CoW. :D

        Personnellement, j’aime bien ce FS, que je trouve stable, rapide, et l’installe de préférence à Ext4.

        1. 1

          Pour le moment mon PC principal est toujours en LUKS+Ext4, j’attends de recevoir mon nouveau PC pour faire le changement. En attendant je l’utilise intensivement sur d’autres machines :)

        1. 2

          ah ah ça me rappelle des souvenirs, c’est la même galère sur d’anciens serveurs DELL avec une idrac 6 :d Ce qui est amusant c’est qu’en général t’as toujours besoin de l’idrac dans l’urgence, et tu te retrouves dans cette problématique au moment où t’as pas le temps :p

          1. 1

            Heureusement dans mon cas il s’agit d’un serveur perso donc rien de très urgent… Mais j’imagine bien la petite montée de stresse sur une urgence pro quand l’accès à distance ne marche pas ^^’

          1. [Comment removed by author]

            1. 2

              Pontoon supporte de nombreux formats de traduction:

              • .dtd
              • .ftl (Fluent)
              • .inc
              • .ini
              • .json (WebExtensions)
              • .lang
              • .po (Gettext)
              • .properties
              • .xliff
              • .xml (Android)

              Il ne s’occupe que de la partie traduction, et n’a pas besoin de supporter le moindre langage de programmation en particulier. Pour parler du format que je connais le mieux, le .po, on utilise des outils tiers comme gettext pour extraire les strings traduisible de notre code source, ce qui nous donne un fichier .pot/.po qui est alors importé dans Pontoon (ou tout autre outil de traduction).

              Donc Pontoon ne se limite pas au développement Web. Mozilla l’utilise aussi bien pour traduire ses sites web que ses applications (Firefox, etc.). Nous, nous l’utilisons pour traduire nos applications web, mais également nos applications « PC », nos outils de formation et nos jeux vidéo VR.

              1. [Comment removed by author]

                1. 3

                  Je ne suis pas très sur de comprendre où vous voulez en venir. Je ne connais pas XLIFF, mais dans le cas de gettext, c’est les outils de gettext qui gèrent les extractions.

                  Quoi qu’il en soit, le but de Pontoon est uniquement de permettre aux traducteurs de faire leur travail via une interface web facile à utiliser (et l’avantage pour les devs c’est que Pontoon synchronise automatiquement les traductions depuis/vers le dépôt de code). Pontoon n’extrait pas lui-même les strings, c’est pas son rôle, il s’agit d’un logiciel d’édition des traduction, tout comme un traitement de texte permet d’éditer un document.

                  Peut être que cela sera plus clair en voyant Pontoon en action. Vous pouvez pour cela jeter un œil à l’instance de Mozilla:

            1. 3

              Super article, je suis développeur junior et streamer je recherchais un article du genre. Merci FLOZz

              1. 2

                Je suis super content que ça te soit utile ! :D

              1. 2

                Je ne suis pas un immense fan de Docker de manière générale, mais c’est ce genre de problèmes qui pourraient m’encourager à l’utiliser lorsque je développe des logiciels. Après faut fait gaffe de ce côté là aussi, on pourrait certainement se retrouver également avec des images vérolées…

                1. 2

                  Clairement. Et plein de gens faisant du docker en root, c’est juste pire et plus délicat à détecter. :)

                1. 1

                  J’ai l’impression que la prez Wanaprez marche pas sur mon iPad…

                  1. 1

                    L’application est encore très basique, pour le moment ça ne marche pas du tout sur mobile/tablette, c’est une amélioration qu’il faudrait faire.

                    1. 1

                      Je viens d’implémenter ce qui manquait pour le support mobile, ça devrait marcher à présent :)

                      1. 2

                        Ça fonctionne tip top maintenant !

                  1. 1

                    Le Nième billet sur wireguard… ça commence à lasser :)

                    1. 1

                      J’ai encore 2 configurations type que je compte détailler, mais je ne les publierais pas ici du coup, le but c’est pas de saouler les gens, je peux comprendre qu’on sature à force ^^’

                    1. 2

                      Salut, il y a un commentaire sur ton blog qui est une pub déguisée pour N#!rdVPN, tu fais ce que tu veux mais je le supprimerais si c’était moi. Il va falloir que je test à l’occasion de l’installer en remplacement d’OpenVPN.

                      1. 1

                        J’ai hésité entre un spam et un avis très maladroit, mais effectivement, j’ai fais des recherches et je suis tombé sur des commentaires beaucoup trop similaires sur d’autres blogs pour que ça soit une coïncidence… merci pour le signalement :)

                      1. 1

                        Ah je connaissais pas, mais ça à l'air sympa :o

                        Ça ne semble cependant pas trop difficile à implémenter, et visiblement il y a déjà des gens qui ont fait des plugins pour ça -> https://github.com/schnauzers/devcontainer :)

                        1. [Comment removed by author]

                          1. 1

                            Ça peut être une solution aussi pour un VIM totalement en CLI :)

                        1. 1

                          Y'a une cagnotte de soutien pour le patent troll ? #OKJeSors :o)

                          1. 1

                            Je crois qu'ils n'en n'ont pas besoin ^^'