Logo journal du hacker middle
  1. -

    Effectivement oui, je vais regarder ça cette semaine. Merci pour le feedback.

    1. -

      Salut et merci pour cet article ! Un détail : j’ai l’impression que tes articles en français n’apparaissent pas sur ton flux RSS.

      1. -

        Très intéressant, c’est vrai que je me suis jamais demandé qui étaient ces elfes qui empaquetaient toutes ces choses pour le bien de la communauté! “Nous vous devons une reconnaissance éternelle”!

          1. 1

            Et si tu veux aller plus loin, tu peux activer l’accès en Gît par SSH, j’avais documenté la procédure ici : https://becauseofprog.fr/article/activer-serveur-ssh-gitea-gogs

            1. 1

              Génial ! Et c’est quoi Gitea ?

              Genre 2 lignes d’intro pour éviter aux feignasses en mon genre d’avoir à utiliser leur DDG pour savoir.

              1. 1

                C’est pour ça qu’à la toute fin, je propose de désactiver l’accès au compte root, après bien sûr, il y a une armada de possibilités. D’ailleurs j’explique comment journaliser les actions faites avec sudo pour palier à ça! :)

                1. 3

                  sudo -i et hop t’es root et à ma connaissance pas de traces des commandes !

                  http://img113.xooimage.com/files/e/7/e/2020-07-30_23-14-57989f9.png

                  Mais il faut bien configurer sudo :)

                  1. 1

                    Aussi, je voyais ça surtout aussi parce que certaines DSI ne sont pas trop d’accord à devoir créer des comptes distincts (trop lourd à gérer d’après eux…. la bonne blague, surtout quand tu as du Ansible dans ton infra). Du coup cette astuce s’y applique plutôt bien ! :D

                    1. 1

                      L’astuce via variable d’environnement par clé ssh est pas mal pour suivre un utilisateur qui aurait “impersonné” un compte applicatif ou bien un compte root.

                      1. 1

                        Y’a pas photo! Mais dans certains cas…

                        1. 2

                          C’est quand même plus simple avec des comptes distincts et sudo.

                          1. 3

                            En fait, c’est spécifique à ton gestionnaire de fichiers. Je ne sais pas lesquels le prennent en compte, mais PCmanFM ou ranger par exemple l’ignorent.

                            1. 5

                              La station de travail sur laquelle je lis cet article va disparaître aussi.

                              https://www.zdnet.com/article/the-pc-is-dead-long-live-the-cloud-pc/

                              La seule chose qui va durer, c’est les journalistes du numérique qui jouent les Cassandre.

                              :o)

                              1. 5

                                Hahahaha ! Ça fait 10 ans au moins qu’on nous dit ça. Et aussi que les devs vont disparaître. Les usages évoluent, c’est tout. Rien que pour maintenir lesdits clouds, ou développer les outils no-code, ils en faut des devs et des admins.

                                Aujourd’hui, on n’a plus forcément besoin d’un dev pour developer une newsletter ou une landing page basique… et c’est très bien comme ça. Nous pouvons nous concentrer sur des tâches plus techniques et gratifiantes.

                                Tout ce bullshit est bien résumé par cette BD

                                1. 1

                                  Hahahaha classique ! C’est vrai que ça mériterait des précisions. Pareil pour l’installation de Java et Postgre depuis les RPM, j’imagine que les versions fournies avec CentOS datent de 1940 et que c’est pour en avoir des plus récentes, mais ça pourrait être expliqué.

                                  1. 2

                                    Le tuto qui commence par “Désactivez SELInux” sans plus d’explication…

                                    1. 1

                                      oups, je viens de corriger le lien. Vous avez raison, j’aurais dû mettre une évaluation des performances de cet algo.

                                      1. 2

                                        Oui pas de soucis côté vie privée, c’est plutôt le côté bloatware de Electron qui m’embête.

                                        1. 1

                                          Pour l’utiliser, je confirme qu’elle existe et fonctionne bien. Je n’ai pas à ma connaissance de raison de ne pas l’utiliser à cause d’Electron sur un aspect vie privée.