Logo journal du hacker middle
  1. 1

    Précision : De la mémoire biologique :-)

    1. 1

      Très bon article, merci.

      J’aime bien la relecture de code comme exercice. C’est très révélateur, c’est rapide et ça reste ouvert.

      1. 1

        Ubuntu avec flatpak plutôt que snap, ça fait rêver !

        1. 1

          C’est rarissime d’avoir un modèle économique basé sur un logiciel libre, GPL. On voit l’importance de la politique pour cela.

          1. 2

            pv est super pratique ; je l’utilise fréquemment sur des opérations de dd pour connaitre l’avancée d’un transfert. C’est bon à savoir qu’on puisse faire le même genre sur mysql.

            1. 1

              Peux-tu partager ton usage de pv et dd ?

              1. 2

                D’hab je vais ça, si par exemple le volume fait 10G

                dd bs=4M if=/dev/source | pv -s 10G -pe | dd bs=4M of=/dev/dest

            1. 1

              Très pertinent, surtout la partie W^J.

              1. 1

                Retour intéressant. J’admire l’humilité de ce partage.

                En tant que dév depuis plus de 15 ans, je trouve que les dévs doivent aussi être humble envers les Ops. Il ne suffit pas que le code soit beau, architecturé, maintenable. Encore faut-il aller jusqu’au bout et rendre le logiciel déployable, exploitable, observable, utilisable. Peu de développeur y pensent.

                Suffit pas que mypy soit content.

                1. 1

                  Sentiment étrange en regardant les différents efforts pour développer des applications pour se faire vacciner : prend-on un vaccin comme on prendrai un train ?

                  1. 1

                    J’aime bien l’approche de Mickaël ANDRIEU. Un bon exemple d’équilibre entre exigence et pragmatisme.

                    1. 2

                      ’tite coquille : systemctl au lieu de sysctl. Merci pour le partage.

                      1. 1

                        Pas super rassuré de l’utilisation d’AWS Aurora pour stocker nos données de santé. Quid de l’extraterritorialité du droit américain sur nos données de santé ? Même sur un centre de données localisé en France ?

                        1. 1

                          Très bon article qui sent bon l’expérience de terrain :-)

                          Je n’ai pas vu l’idée de s’aligner sur un style externe, comme arbitre de paix. Par exemple, le style de tel GAFAM ou de tel gourou de la techno.

                          1. 1

                            Avant d’écouter, réviser son niveau de franglais ;-) https://www.youtube.com/watch?v=vzEJjhtSevQ

                            1. 1

                              Perso, j’utilise ~/.config/profile.d/ . Je source également ~/.config/environment.d qui est chargé également par systemd –user.

                              Note, pour recharger son shell, préférer exec $SHELL plutôt que . ~/.bashrc. Y’aura moins de surprises ;-)

                              1. 1

                                Ils permettent de redonner une activité cardiaque au cœur d’une personne.

                                Erreur, un défibrillateur permet de redémarrer en cœur en fibrillation, et non un cœur inactif.

                                Bonne idée, sans se faire d’illusion : dans la panique, va-t-on penser à dégainer Osmand ? ;-)

                                1. 2

                                  Pas forcément mais on peut imaginer qu’un dev créer une application “spéciale défibrillateur” en se basant sur les données OSM. Ou bien des cartes présentes dans l’espace public mettant une ptite icône de l’emplacement des défibrillateurs si l’info est bien présente en base.

                                1. 3

                                  Le disclamer a la fin tue tout l’article et d’ailleurs, j’allais en parler : docker <> serveur linux

                                  Pourquoi ne pas proposer un Vagrant / VirtualBox ?

                                  1. 3

                                    À mi-chemin, je trouve que LXC peut aider. J’ai eut une très bonne expérience de conteneur LXC créés très rapidement grâce à btrfs dans un ramdisk : moins de 7s pour cloner, démarrer et éteindre un conteneur. Avec LXC, on a un système complet : réseau, systemd, SSH, etc. La limite est essentiellement sur le système de fichier et le kernel partagé avec l’hôte.

                                    1. 2

                                      Et pour ce genre d’utilisation, avec LXC ou systemd-nspawn (que je préfère, je le trouve bien plus simple à mettre en place), il y a la notion de conteneurs éphémères :)

                                  1. 2

                                    :fr: “As-tu l’esprit DevOps” aurait fait plus intriguant qu’un franglais fleurant le langage marketing. Rien n’a changé depuis https://www.youtube.com/watch?v=WIxS9-xhGfM

                                    1. 1

                                      Oui, je me suis fait la même réflexion. “esprit” ou “état d’esprit” auraient été des mots tout aussi appropriés et tout aussi modernes. =)

                                    1. 2

                                      Très orienté Mac & proprio, mais intéressant.

                                      1. 1

                                        On dirait que c’est traduit par un robot :/

                                        1. 1

                                          Sécuriser c’est craindre ^^