Logo journal du hacker middle
  1. 4
  1.  

  2. 1

    Je ne comprends pas vraiment ce qui le motive : amener sa pierre à l’édifice ou échanger avec d’autres ? Cela semble assez technique (ou ardu) vue sa circonspection. C’est probablement dû à la complexité des projets sur lesquels il travaille. Parce qu’un logiciel ou un projet logiciel sont au final des logiciels : partager pour progresser.

    La philosophie du logiciel libre est quand même mieux, pas besoin d’être développeur.