Logo journal du hacker middle
  1. 29

Un point sur la question du downvote sur le Jdh. N'hésitez pas à donner votre opinion et à en discuter dans les commentaires !

  1.  

  2. 7

    Je ne pense pas que le downvote soit une bonne idée. Si un article est bien fait, on peut lui donner un coup de pouce en cliquant sur l'upvote. Et puis si on n'aime pas, on passe son chemin, tout simplement. Je me rappelle à une époque je m'étais fait incendier sur LinuxFR parce que j'avais publié un bouquin chez Eyrolles dont le titre disait “Linux” et non pas “GNU/Linux”, et je m'étais fait salement troller dans le forum. À la suite de ça, mes interventions se prenaient régulièrement des downvotes par les trolls résidents, et le résultat de l'affaire, c'est que je me suis complètement détourné de ce site (pourtant bien fait). Remarque en passant : j'en avais discuté avec le graphiste Ayo (le gars qui avait fait le visuel de LinuxFR.org, et qui avait fait les illustrations pour mon premier bouquin chez Eyrolles), qui a eu exactement le même problème que moi, et qui ne va plus sur LinuxFR.org pour cette même raison.

    tl;dr : je downvote le downvote. :o)

    1. 4

      J'ai eu la même expérience avec le downvote et LinuxFR. Une minorité trollesque peut censurer les créateurs de contenus, ceux qui travaillent pour faire bouger les choses. Inacceptable dans une communauté encore très très largement bénévole.

      1. 5

        À la limite l'approche judicieuse - fidèle au principe KISS - me semble être la suivante.

        1. L'article est bon / me plaît ==> upvote

        2. L'article est bof ou moyen ==> je passe mon chemin

        3. L'article me semble inacceptable parce que c'est hors sujet ou un troll ==> je le fais savoir poliment dans un commentaire sur le JdH.

        En règle générale mes propres articles sont assez bien notés sur le JdH (merci). Mais il m'est arrivé de publier des trucs un peu à côté de la plaque. On me l'a fait savoir dans les commentaires, du coup j'ai supprimé l'article pour rétablir un bon rapport signal/bruit.

    2. 4

      Je comprend tous les points de vue exprimés ici…

      Personnellement, je l'ai résolu très simplement :

      • j'aime l'article ou le commentaire, je clique sur la flèche ‘up’.
      • je n'aime pas ou il m’indiffère… je passe mon chemin.

      J'ai dit : “très simplement !” ? Une vision très… binaire ;)


      Un peu plus argumenté ?! :

      Je suis absolument d'accord avec @carl, quand il écrit et affirme que l'usage de ‘down’ est une claque négative ! Et que c'est très complexe à justifier, même si l'objectif n'est pas de blesser l'autrece dont beaucoup s'en foutent allégrement ! - peut-être pas ici… ça n'en reste pas moins vrai que c'est une généralité

      => Il y a, pour moi, des articles très techniques, (trop ?), qui m'exaspèrent car je n'y comprend rien…

      => Il y a des articles techniques que j'apprécie autant par la teneur que par la manière de présenter, et d'autres que je n'apprécie pas à cause de la manière de le présenter…

      => Il y a des articles techniques dont j'apprécie la teneur, mais qui présente quelques omissions plus ou moins grave, soit selon le niveau, soit de l'auteur, soit du lecteur.

      => Il y a des articles dont le titre m'a l'air intéressant, et que je zappe très vite, dès le début, car je n'y trouve pas ou prou d'intérêt…

      => et, puis, parfois, il y a des articles très intéressants, mais que je ne suis pas en état d'apprécier, pour moults raisons, dont l'état d'humeur, de santé, etc… et que j'apprécie seulement bien plus tard… ou jamais !

      => Et, j'avoue aussi que, parfois on voit deux, trois articles pointer le bout du nez, sur un même sujet, certains l'effleurant plus que les autres… du fait, certains m'exaspèrent…

      mais un détail à prendre en compte, qui n'est pas des moindres, me semble-t-il… est le niveau du lectorat :

      • certains articles, bien que bien présentés, suffisent à un certain niveau de lecteur parce que cela correspond à leur besoin immédiat…
      • et d'autres plus évolués correspondront à un lectorat “plus fin connaisseur”.

      Dois-je alors créditer d'un ‘moins’, parce que je n'aime pas le niveau publié !?


      Ceux qui croient que cela rétablit la “parité” - c'est leur droit… personnellement je n'y crois pas !


      => Maintenant, je me mets dans la peau d'un auteur d'article, ce que je suis de temps à autre, que ce soit sur mon blog, ou ailleurs, tel que sur 0bsd4*… et j'avoue que rien que la question des commentaires m'énervent en soi…

      • Sur mon blog, cela n'existe pas - parce que je n'ai pas envie de voir fleurir des critiques négatives, quelque soit la raison, parfois justifiée… et donc, je ne le permet même pas pour les critiques positives. Mon but est de créer, construire… sur mon blog, c'est “ma vision”, selon les efforts que je mets pour essayer d'expliquer certaines choses, et les rendre aisées à comprendre pour tous… effort louable.
      • Sur 0bsd4*, tout ce qui n'a pas trait au sujet n'est pas publié !
      • ailleurs, cela dépend du contexte de la communauté…

      Bref, dans ma vie personnel, dans ce que je donne à droite ou à gauche, je m'efforce d'être positif, de construire positivement. Chacun à sa vision des choses.. parfois, cela m'arrive d'être négatif, et je sais ô combien c'est destructeur, et pour soi, et pour l'autre !

      Le dernier article que j'ai publié sur mon blog, - pour des raisons personnelles - cela m'a pris près de trois heures à l'écrire… et j'avoue que, si je voyais des commentaires négatifs, oui qui me mettraient un ‘down’ ici ou là… me ferait moyennement plaisir - et c'est normal… surtout que cela fait partie de moi, et que je donne volontiers, volontairement sans contrepartie aucune - mais ce qui est sûr est que je ne veux surtout pas recevoir de négatif.

      M(on|es) article(s) plaisent tant mieux… sinon, tant pis. Mais au moins, dans ce cas, je ne le prends pas en place face ! Et, je comprends que certains de mes articles peuvent ne pas plaire, ou être agréer… c'est le droit de tout un chacun.


      Juste pour illustrer le propos des effets négatifs, voici un exemple très récent :

      • l'auteur de cet article a fermé les commentaires de son blog, clairement déçu par certains commentaires - ce qu'il en est, ce qu'il a ressenti est autre chose, certains commentaires se voulant constructifs, d'autres… - je l'ai commenté ici, aussi… je comprend sa frustration, et son “dégoût” qui a amené cette réaction.

      Donc, en conclusion, je reprend la fin de @kikinovak que j'apprécie particulièrement :

      tl;dr : je downvote le downvote. :o)

      Y'a pas à dire, mais elle est mieux ma vision binaire, présentée au début : So KiSS - “Keep it so simple”! :D


      Avec tout cela, je ne sais pas si je dois voter pour l'article de @carl… ou pas ! :D

      • j'ai envie, parce qu'il a raison de le dire, raison que j'agrée…
      • je n'ai pas envie, parce que bon sens, quelle perte de temps à (se ?) justifier !
      1. 3

        L'article original de nIQnutn reprochait deux choses au JdH : de faire doublon avec ses RSS et d'être parfois limite question qualité. Sur le premier point c'est pas la faute du JdH. Sur la qualité, eh bien c'est à l'image du libre : y'a du bon et du moins bon. Franchement, j'adore le JdH parce qu'il me fait découvrir des blogs, des choses. Parce que chacun peut s'exprimer librement sans avoir un politburo pour faire le tri derrière. Je préfère le JdH libre à la qualité aléatoire d'aujourd'hui, à l'image de notre communauté : car il y a des gens qui débutent aussi, qui se lancent, qui tentent des choses.

        1. 2

          Pourquoi pas des commentaires thématiques ? J'imagine une liste déroulante [ J'ai aimé / J'ai pas aimé / Suggestion / Question / Précision ] et on pourrait y associer des couleurs ou icones. Ainsi on pourrait décompter le nombre de personnes qui n'aiment pas et éventuellement faire descendre l'article sur la page principale en fonction mais ça nécessiterait de poster un commentaire.

          1. 2

            Un truc d'usabilité qui ne me fait pas upvoter autant que je le pourrais: sur la page principale ou via mon flux rss, quand je clique sur le lien du JdH, j'atteris sur le site de l'article et pas sur le JdH. Sur la page principale, le lien vers les commentaires est tout petit, grisé et à droite, éloigné du lien. Sur reddit c'est plus visible.

            (edit) Flux RSS de Reddit: j'arrive sur Reddit VS flux du JdH: je tombe de suite sur le site de l'article, pas le JdH.

            1. 2

              @carl; là, je pense qu'il/elle a raison ! Mettre un peu plus en avant la mention ‘commentaire’, je la trouve trop noyé dans la masse… et, parfois je cherche alors que c'est toujours au même endroit - mais peut-être pas assez intuitif. ! ???

            2. 1

              Et justement, comme dit dans l'article, pourquoi ne pas ajouter une étape à un upvote avec le “pourquoi j'upvote ?” 4/5 choix :

              • info inédite
              • bien écrit

              Par contre je suis toujours d'avis que le downvote (s'il avait le même genre d'info) serait utile. Ce serait plus plomber pour plomber mais critiquer que l'on aime pas l'article parceque c'est une énième redite, pas assez poussé, mais surtout pas “je suis pas d'accord”

              J'aimerai vraiment qu'il y ait plus de communauté derrière le JDH, c'est toujours regrettable de voir qu'il n'y a quasiment aucune discussion malgré le nombre important de membres. Pour moi la plus grande plus-value de HN sont ses commentaires.

              1. [Comment removed by author]

                1. 2

                  Je sais pas exactement mais par exemple en cliquant sur la flêche ça ferait apparaitre une mini fenêtre avec X boutons pour choisir la raison (un peu à la manière des “réactions” sur les issues github).

              2. 1

                Les downvotes ont un intérêt lorsqu'ils permettent d'évaluer un fait objectivement (comme sur StackOverflow par exemple) mais sur la JDH, cela va se limiter à “j'aime” / “j'aime pas” avec le risque que cela tourne rapidement aux règlements de comptes.

                Il y a les commentaires pour faire une remarque ou marquer sa désapprobation et ce mode de fonctionnement semble équilibré. Une mise en avant des commentaires dont la présentation est un peu fouillis serait plus pertinente que du downvote.