Logo journal du hacker middle
  1. 5
  1.  

  2. 1

    Je lis pas mal de doc technique en allemand, en anglais et en français, et j’ai remarqué quelque chose. La doc technique anglo-saxonne est souvent assez conviviale, n’hésite pas à faire des vannes ou à prendre des exemples concrets pour illustrer un propos. Quelques exemples notoires en vrac : le Unix & Linux System Administration Handbook, les bouquins sur l’administration Linux de Carla Schroder chez O’Reilly, la doc en ligne de OwnCloud, etc.

    Je viens de lire le Guide de Durcissement de l’ANSSI, et j’ai l’impression que l’auteur cherche avant tout à faire deux choses.

    1. Plaire désespérément à son chef de service.

    2. Gagner un concours du texte le plus chiant et le plus soporifique.

    Au bout de même pas trois pages, je me suis dit “Putain mais pète un coup ! T’as le droit de faire des vannes ! Et donne des exemples, bordel !”

    Ça me rappelle mon année de CAPES quand il fallait étudier le Bulletin Officiel de l’Éducation Nationale, dans lequel un ballon de rugby était appelé un “référentiel bondissant aléatoire”. Non, c’est pas une blague.

    1. 1

      un ballon de rugby était appelé un “référentiel bondissant aléatoire”. Non, c’est pas une blague.

      C’est peut-être justement ça la vanne.