Logo journal du hacker middle
  1. 10

Je suis également dans une phase similaire, où je redécouvre les joies de l’email, pour les discussions, les commentaires, la soumission de patches, les lettre d’informations, les RSS, etc.

  1.  

  2. 3

    J’aime bien Ploum, n’hésitez pas à parcourir son blog.

    Et en tant que pourvoyeur de courriels parfois long et détaillés, je sais que parfois une grande frustration me traverse quand je prend du temps à bien détailler différent points d’un mail en sachant pertinemment que les récipiendaires ne vont le lire qu’en diagonale.

    Perso j’utilise donc le gras et le soulignement pour mettre en avant les points clés de mon texte.

    Ce qui fait qu’on en revient donc à une ou des informations courtes et SMSièsque

    1. 1

      Les courriels en HTML c’est le mal :-)

      https://useplaintext.email/

    2. 2

      Je pense que le mail n’est pas vu à son plein potentiel. On préfère avoir des infos rapidement et publier coup sur coup, ce que le mail ne sait pas faire par définition, car il faut un peu de temps pour qu’il arrive et pour qu’on y réponde.

      1. 1

        Je suis du même avis. Les blogues, les flux RSS/Atom et les courriels, c’est le Web 3.0 :-P