Logo journal du hacker middle
  1. 6
  1.  

  2. 1

    Intéressant ! Je vois que Seafile propose aussi un wiki et supporte le Md, ça ne convenait pas ? Et il existe aussi Pydio comme alternative intéressante. L’avais tu considéré ?

    1. 1

      Pas fan du modèle Open Core de Seafile (et Pydio), c’est d’ailleurs ce qui a valu le fork ownCloud -> Nextcloud.

      1. 1

        Oui ça se discute, chacun tente de trouver un business model. C’est également le BM de Gitlab ainsi que de beaucoup d’autres projets il me semble. Il faut que chacun y trouve son compte.

        1. 2

          Oui je peux comprendre, et c’est toujours mieux que du propriétaire, mais ça reste pas l’idéal à me yeux. Je préfère le modèle “logiciel libre (entièrement) + support [+ développement spécifique]”. Des fois t’es un particulier qui peut avoir besoin certaines fonctionnalités (LDAP par exemple…) et qui ne peut pas se permettre de se payer un licence (qui commencent souvent à 5 utilisateurs alors que t’es plus ou moins seul).

          C’est, en autre, d’ailleurs pour ça que je n’utilise pas GitLab mais plutôt SourceHut (après avoir joué avec une instance Gitea). L’autre étant que c’est une boite qui fonctionne à coup de levées de fonds, et qui va donc finir par faire de mauvais choix.

          1. 1

            J’entends tout à fait ton point de vue et je le partage. C’est à mon avis le modèle qui permet à tout le monde d’être gagnant (Red Hat en est le meilleur exemple).

            Je me dis simplement que pour certains softs ça n’est peut être pas possible et c’est mieux que rien. GitLab fera peut être à l’avenir des conneries, mais pour le moment c’est une très bonne alternative à GitHub, ça permet d’avoir de la concurrence et si tu veux installer la version CE sur ton serveur, tu peux.

            Il faut aussi savoir où placer le curseur de l’open core. Sur certains projet, c’est à la limite de l’utilisable et tu ne peux presque rien faire sans passer à la caisse, pour d’autres les parties payantes s’adressent vraiment aux utilisateurs entreprises.

            Rien à voir, qu’est-ce qui t’as fait switcher de Gitea à SourceHut ?

            1. 1

              J’aime beaucoup l’approche minimaliste et modulaire de SourceHut, et le parti-pris de re-décentraliser la collaboration avec Git en utilisant les mails pour les soumissions de patches.

              1. 1

                Il faudrait que je m’y penche plus attentivement. Ce que j’aime avec Gitlab et qui me manquait avec Gogs, c’est la partie CI/CD. Peut être que Gitea a ajouté des fonctionnalités sur ce point…

                1. 2

                  Pas à ma connaissance. Je le vois souvent couplé avec Drone.