Logo journal du hacker middle
  1. 4
  1.  

  2. 2

    Android étant maintenant ultra-majoritaire avec 70-80% de part de marché, la bonne nouvelle est que Linux s’est enfin imposé comme noyau sur la majorité des appareils dans le monde ! Cependant, un noyau libre ne sert à rien si l’enrobage est rance.

    C’est exactement ça dont progressivement nous nous sommes rendus compte ces dernières années. Quel noyau possède l’appareil, BSD ou Linux, ne nous aide en rien.

    Mais finalement, est-ce que le système d’exploitation est vraiment le seul problème ? A quoi bon avoir un téléphone 100% libre si l’on exploite des ouvriers chinois en épuisant les mines de cobalt pour produire un nouvel appareil tous les 18 mois ? Une société comme FairPhone proposant un téléphone produit de façon éthique et assurant une réparabilité de l’appareil est tout autant essentielle.

    Quelque chose de très intéressant à suivre. Certain qu’il faut revoir toute la chaine de conception et fabrication.

    1. 2

      J’ai tendance à penser qu’un téléphone avec tout un écosystème logicielle libre pourrait déjà moins subir l’obsolescence programmée et donc pas mal diminuer le renouvellement. Après ça n’exclue absolument pas l’aspect matériel, hein.

      Imaginons un partenariat Purism+FairPhone, ça serait vraiment cool.

    2. 1

      Il faut voir large et la majorité des gens n’installeront rien d’autre que ce qui est déjà présent lors de l’achat. Dans la lutte contre l’obsolescence programmée, je suis pour une loi française et/ou européenne qui force les constructeurs à assurer la maintenance pour au moins 6 ans.

      J’aime bien les devices Apple mais ça me gonfle de savoir que mon matos est obsolète lorsqu’Apple décide simplement que mon appareil est trop vieux pour recevoir des MAJ (je ne demande pas les dernières fonctionnalités mais simplement les maj de sécurité).