Logo journal du hacker middle
  1. 10
  1.  

  2. 1

    De quoi s’agit-il ? D’un réseau social professionnel en ligne administré par une entreprise, ainsi qu’un ensemble de services : une forme de souscription soumise à des modalités. On publie du contenu sur une plateforme en s’engageant à respecter ou suivre des « Conditions Générales d’Utilisation ». En conséquence, je ne suis pas vraiment d’accord avec ce que vous avez dit. Ce n’est d’ailleurs pas facile d’y saisir ce qui a trait à la propriété intellectuelle, notamment en ce qui concerne l’appartenance : votre contenu est diffusé d’une certaine façon. Et le référencement, c’est encore une autre problématique. Par exemple, il n’a suffit que de quelques secondes pour consulter l’article mentionné en faisant une recherche web basique « davy adam linkedin ».

    1. 2

      Les CGU s’interprètent, et des cas qui ne sont pas censés posé souci aux CGU se font parfois bloqués, c’est un fait. Pour ma part, c’est une chose que j’accepte, car je me considère comme un “invité” sur la plateforme, ce n’est pas moi qui fais ses règles, je dois les accepter.

      Concernant le référencement, je ne dis pas que l’article n’est pas référencé, mais mal référencé, conçu pour mettre en avant le contenant avant le contenu ;)

      Et votre recherche montre justement ce que je disais, sans le mot “linkedin”, on ne trouve plus aussi facilement le contenu :)

      1. 1

        Certes, mais un réseau social, un site web ou un blog n’ont pas forcément la même visée. On peut supposer que chacun sait où il poste son contenu. Après je vous rejoins sur la problématique de la gestion des données.