Logo journal du hacker middle
  1. 10

Ou comment l’application libre “kanboard” peut aider à organiser et répartir les tâches dans un groupe.

  1.  

  2. 5

    Yo,

    J’ai trouvé l’article intéressant mais à l’heure d’aujourd’hui il n’a pas sa place sur le Jdh.

    En tant que modérateur je vois des infos remontées sur le Jdh avec une étiquette totalement WTF, c’est le cas ici : gadget ?? En général je modère/supprime l’info. Si aucune étiquette ne semble convenir, c’est probablement que l’info n’a pas sa place sur le Jdh.

    En tant que modérateur j’essaie cependant d’être à l’écoute des demandes/changements, une nouvelle étiquette “hacking social” pourrait avoir du sens. Quelques références à ce sujet : https://www.hacking-social.com/ https://en.wikipedia.org/wiki/Social_hacking https://framablog.org/2021/07/09/quand-le-militantisme-deconne-injonctions-purete-militante-attaques-1-8/

    Si vous êtes pour la création de l’étiquette “hacking social” je vous invite à plusser (ou commenter) et si vous êtes contre à donner votre point de vue.

    Tcho !

    1. 3

      Salut,

      Merci pour ton commentaire. Pour ajouter de l’eau au moulin, voici nos quelques réflexions.

      Est-ce qu’un hacker est forcément informaticien ? On pense que non et que ce qui nous lie, c’est le fait de chercher a comprendre quelque chose pour ensuite l’exploiter. Pour nous, le hacking social entre dans le hacking.

      Pour l’étiquette, on a hésité…

      • logiciel libre ? Oui, kanboard en est, mais ce n’est pas le sujet…
      • hébergement ? Oui, on l’héberge chez nous, mais on n’explicite pas comment l’installer et le configurer (i.e. LDAP).
      • communauté ? Ça peut aider des communautés mais ça n’est pas le sujet…

      Du coup, on a opté pour Gadget, dans l’idée qu’utiliser une telle infra ‘juste’ pour des corvées, c’est un peu gadget…

      Effectivement, avec une étiquette hackso, on aurait été plus juste…

      Plus généralement, pour nos news, on regargde si ça rentre et lorsqu’on a un doute, on soumet en se disant que si on est hors sujet, les modos corrigerons (et on apprendra de leur retour), ou personne ne votera. Et si ça vote, c’est que la communauté trouve l’info intéressante, c’est que ça valait la peine…

      Et petit a petit, on affine notre compréhension de la ligne éditoriale.

      Les arsouyes.

      1. 1

        Salute,

        Dans le désordre :

        • La modération sur le Jdh est avant tout là pour guider. Il n’y a aucun problème à nous solliciter, tout comme il n’y a aucun problème à se tromper
        • Je suis tout à fait d’accord sur le fait qu’un hacker n’est pas forcément informaticien
        • La façon de s’adapter à la ligne éditoriale est celle que je voudrais voir plus souvent ressortir. Un peu comme le code, on teste, on s’adapte, on corrige, ce n’est pas figé, on est dans la continuité et la compréhension de l’usage
        • Malgré le fait d’être d’accord sur presque tout, je reste surpris d’une étiquette comme “gadget” qui est totalement déconnectée de l’article. Là où ça devrait davantage signifier pour un utilisateur : “bah on peut pas, il n’y a aucune étiquette qui correspond”, l’utilisateur tente une explication de la quadrature du cercle. Très intéressant pour moi en tant que modérateur car j’ai du mal à voir plus efficace que l’absence d’une étiquette “satisfaisante” pour signifier qu’un article n’a pas sa place sur le Jdh

        Pour conclure je trouve très bien qu’on débatte de tout cela.

        Tcho !

        1. 1

          Quelle étiquette tu proposerais ?

          Tcho !

          1. 2

            Pour “gadget”, j’ai vraiment choisi parce qu’elle m’a parue pertinente (pour moi, un gadget, c’est un truc bourré de technologie qui résout un problème simple. Là, on utilise un serveur DELL R620 qui fait tourner un proxmox dans lequel on a mis une VM avec serveur apache et kanboard. Il est protégé en HTTPS par notre propre PKI, connecté en LDAP sur notre AD et son contenu sauvegardé toutes les nuits avec duplicati qui tourne sur un autre serveur. Lorsqu’on est pas à la maison, on peut compter sur un openvpn et deux box internet pour monter un tunnel et y accéder quand même. Tout ça pour gérer des corvées… alors qu’on aurait pu épingler des papiers sur du liège. Si c’est pas un gadget, je vois pas ;-)

            Mais je te l’accorde, c’est sûrement pas l’étiquette la plus adaptée non plus (c’est juste celle qui m’a paru la plus proche dans la liste). J’aurais peut être du d’abord contacter des modos pour avoir leur avis avant mais je n’y ai pas pensé…

            Pour revenir à la question, si j’avais le choix de crée une nouvelle étiquette, j’ai deux idées.

            Il y a l’étiquette “pensée du libre” que je trouve intéressante pour son côté “pensée” mais trop précise (que sur le libre) et des fois, je me dit qu’une catégorie “édito” / “pensées” pourrait permettre à des hackers francophones de partager des pensées non-techniques sur des sujets pas forcément techniques ni libristes mais en lien avec l’idée générale du hacking (comprendre pour exploiter). C’est sûrement une boite de pandore car on pourrait y glisser tout et n’importe quoi mais j’imagine (avec optimisme et naïveté sûrement) que le système de vote permettrait une forme de tri…

            Sinon, “hacking social”, telle que tu l’as proposée. Beaucoup plus restrictive que “pensées” mais avec le mérite d’être claire dans son contenu. Elle permettrait d’y regrouper tout ce qui concerne l’humain. On pourrait y mettre des choses positives (comme ce que Viciss et Gull font sur https://www.hacking-social.com/) ou moins (social engineering par exemple).

            Ces deux idées seraient plus pertinentes que “gadget” :-)

          2. 1

            On s’éloigne trop grandement du cœur du sujet. Bien que l’article puisse être intéressant, ce n’est pas propre à l’informatique, n’importe qui peut rencontrer les même problématiques.

            En outre, je trouve dommage de tout mélanger : il existe tellement de mots pour dépeindre précisément les choses. Pour commencer, le terme « hacking social » ne m’évoque absolument rien et je considère cette expression avec scepticisme. Ensuite, le mot « gadget » qui signifie « dispositif, objet amusant et nouveau, parfois dénué d’utilité » ou bien « Innovation, solution dont l’efficacité est mise en doute » ne convient pas du tout. On parle d’organisation dans l’article et vous ne remettez pas non plus en doute l’efficacité des méthodes employées. Pour finir, le plus important, on ne peut pas s’inspirer de vos réflexions et l’inscrire éventuellement dans une nouvelle démarche « philosophie ».

          3. 2

            Bonjour,

            La news semble pourtant correspondre à la charte, écrit par un hacker francophone, centré autour d’un logiciel libre. Le problème doit venir de la liste d’étiquettes. On parle ici d’optimisation du temps, éventuellement d’amélioration continue, le terme hacking social me semble pas super adapté.

            En tout cas je suis carrément pour clarifier la charte en expliquant ce qui est dans le périmètre et ce qui ne l’est pas.

            Exemple, une grande partie des articles taggés “vie privée” (exemple : https://www.capital.fr/entreprises-marches/amazon-veut-pister-les-mouvements-de-souris-et-de-clavier-de-ses-employes-1411994, même si l’article est très interessant) ne parle pas ni de logiciel libre, ni communauté francophone, ce qui semblerait aller à l’encontre de la charte, et pourtant il y en a beaucoup d’autres du genre.

            1. 1

              Salute,

              Nous ne prévoyons pas de modifier le “À propos” en revanche il est prévu d’ajouter une FAQ.

              Quelques remarques au sujet de la modération :

              • La majorité du temps on constate que le “À propos” n’est pas lu ou “oublié”
              • On a un “À propos”, un “Journal de modération”, une messagerie interne permettant de joindre un modérateur pour lui poser des questions ainsi que les commentaires sous chaque info. Il faut avoir à l’esprit qu’il n’y a probablement rien qui puisse être fait “en plus” du côté de l’équipe du Jdh pour éviter un hors sujet, une erreur (une modération). C’est à l’utilisateur de faire un effort, probablement en cherchant la réponse à sa question ou en contactant un modérateur
              • De mon point de vue avant d’utiliser un service, on regarde ce qui s’y passe et comment ça se passe. À l’entrée d’un magasin il n’y a pas un panneau pour dire tout ce qui est permis et tout ce qui n’est pas permis, ça n’a juste aucun sens, c’est infaisable de tout lister et le pire c’est que ce ne sera pas lu (un peu comme les CGV), exemple : Tu ne peux pas rentrer avec ta voiture dans le magasin, tu peux poser une question au vendeur, tu ne peux pas l’insulter si il n’a pas le produit en stock, tu ne peux pas partir sans payer, tu peux parler en Hongrois mais le vendeur ne comprendra pas forcément, etc. etc.

              Concernant ton commentaire, quelle étiquette tu proposes si “hacking social” ne convient pas ?

              Tcho !

              1. 1

                Je comprends tout à fait ton point qu’on ne peut lister l’ensemble, seulement à la simple lecture du a propos, je comprends que dès lors qu’on est un hacker (au sens noble) francophone on peut publier, si on parle de startup ou d’entreprenariat. Sans lister l’exhaustivité des points in et out, reformuler cela pour que n’importe quel individu simple d’esprit (moi par exemple :) ) puisse comprendre sans ambiguïté de quoi il s’agit.

                Rien que le fait que les news concernant la vie privée sont d’office acceptée dès lors qu’elles sont publiées en français, même si leur auteur n’est pas un membre de la communauté hacker francophone (style média mainstream) et que ça ne concerne pas le logiciel libre, devrait du coup figurer à la charte.

                Concernant l’étiquette, j’opterais pour une étiquette en français du style “organisation”, “gestion de projet”, “optimisation” (voire deux des trois).

                Je constate juste que les articles ayant le plus de vote (>5 disons) ne sont pas toujours des articles qui rentrent dans ce qui est décrit au sens strict dans le “A propos”, bien qu’ils soient très bons.

                1. 2

                  J’ai pas mal cogité à tout cela (sur les derniers mois), il faut voir le “À propos” comme un “TL;DR” de ce qu’on fait sur le Jdh car la réalité du net c’est que les utilisateurs ne cherchent pas et/ou ne vont pas lire (notamment parce que trop long) les explications.

                  La FAQ si elle est bien faite est la version longue, elle rentre dans les détails (pour ceux qui cherchent), en tentant de rester concise et claire.

                  Tcho !

            2. 2

              Hello Cascador,

              Je suis contre la création de l’étiquette “hacking social”. Selon moi, le JDH doit rester focaliser sur l’informatique, c’est ce qui fait sa grosse plus value, dans le cas contraire, cela il devient juste un site qui référencie des articles de blogs de tout type :(

              Je te rejoins également concernant l’article, bien que très intéressant, il ne fait pas assez mention d’outil numérique et est un peu trop orienté méthode de gestion de projet et organisation.

              1. 2

                Bonjour, selon moi le JdH devrait être ouvert à tout ce qui est en rapport plus ou moins direct aux technologies de l’information : par exemple l’informatique mais aussi les mathématiques, certaines branches de l’Histoire, certaines branches du droit ou de la philosophie par exemple (par exemple pour parler du libre, mais pas que). Tant que cela se ramène à l’esprit de curiosité et d’expérimentation “hacker” et que ça raccorde quand même plus ou moins avec les TI.

                La limite que j’imagine est au milieu entre celle de Mirabellette et celle du HackerNews de YCombinator (qui est peut-être trop large). Ici l’article parle de charge mentale, de gestion de projet et se focalise sur un outil familier aux développeurs et gens de TI, c’est pourquoi je pense qu’il a sa place ici. Toutefois je suis d’accord qu’il ne faut pas devenir trop généraliste au risque de noyer les informations pertinentes pour nous.

                1. 1

                  Salute,

                  Afin de clarifier ton point de vue, tu es donc pour la modération (suppression) de l’info sur le Jdh ?

                  Tcho !

                  1. 1

                    Oui

                    1. 1

                      Afin de préciser aussi ma position :

                      • En tant qu’utilisateur du Jdh, j’apprécie l’article et je suis pour qu’il reste sur le Jdh (avec une étiquette correcte)
                      • En tant que modérateur du Jdh, l’article ne correspond à aucune étiquette, il n’a pas sa place ici cependant je lance la discussion afin de voir ce que notre communauté en pense (puis l’équipe du Jdh agira en conséquence, création d’une étiquette supplémentaire ou suppression de l’info)

                      Tcho !

                2. 2

                  Pour !

                  Car oui ca s apparente a de la gestion de projet … Ce qui fait tout de meme parti du développement …

                3. 4

                  Perso j’aime beaucoup ce genre d’article, que je classerais volontiers dans une catégorie “hygiène numérique” ou “organisation du travail”. De mon côté j’allais m’atteler à la rédaction d’un article de blog sur le mind mapping (avec l’appli libre VYM), et je pense que là on a le même problème de pertinence pour quelques-uns.

                  1. 3

                    Bonjour à tous,

                    L’article est intéressant et utilise des moyens techniques pour mettre en place une forme particulière d’organisation du travail. Même si effectivement la partie technique est un peu relégué au second plan.

                    A mon sens, il a sa place ici. S’il n’y avait pas eu la partie technique, je n’aurai pas tenu le même discours.

                    J’aime bien l’étiquette proposée par kikinovak : “organisation du travail” et je suis d’accord que “gadget” n’est pas très adapté.

                    1. 2

                      Yo,

                      L’info ne sera pas supprimée et donc conservée vu les réactions/commentaires ainsi que la note finale de l’info. Par ailleurs elle va figurer dans les “Liens intéressants Journal du hacker semaine #35” (meilleure note de la semaine).

                      Le choix d’une nouvelle étiquette (“hacking social”, “organisation du travail”, “organisation”…) n’est pas encore décidé, nous y reviendrons probablement via une info soumise sur le Jdh (étiquette : journal du hacker).

                      Tcho !