Logo journal du hacker middle
  1. 1

    Après, il est possible (moins simple certe) d’installer n’importe quel OS sur les serveurs.

    1. 2

      Pas en dessous d’une certaine gamme. J’ai commandé un START 2, il n’y a pas cette possibilité.

      1. 1

        Je sais bien. Il fut un temps où je faisais tourner Slackware sur les serveurs Dedibox, en l’installant depuis la session de secours. Pour l’instant je m’en sors en installant CentOS et en “convertissant” mon installation en Oracle Linux moyennant ce script: https://github.com/oracle/centos2ol

        Mais bon, je préfère autant ne pas avoir à sauter à travers des cerceaux en feu. D’autant que l’effort à fournir par Online/Scaleway serait minime, vu qu’ils ont déjà fait le boulot pour CentOS et pour Rocky Linux. Suffirait qu’ils adaptent leurs scripts d’installation.

      1. 2

        Le produit est intéressant, dommage qu’il n’y ait pas de fonction native de sauvegarde / restauration des VM.

        1. 1

          Alors je vais peut-être mettre les pieds dans le plat, mais je vois un frein à l’évolution du JDH : la modération trop stricte. Je vois passer assez régulièrement dans le journal de modération des articles dont le sujet me semble intéressant, plus intéressant que certains qui restent sans vote dans la page des récents.

          Ce n’est que mon avis, mais je pense qu’on gagnerait à avoir le pied moins lourd sur le contenu. Par ailleurs, les contributeurs concernés sont invités à se rendre sur la page “à propos”, où je ne vois pas de règles claires sur la ligne éditoriale.

          Mais néanmoins, merci pour le travail fourni et la motivation pas évidente à garder.

          1. 2

            Salute,

            La ligne éditoriale sur le “À propos” du Jdh : Le Journal du hacker a pour ambition de présenter l’activité des hackers francophones, du mouvement du Logiciel Libre et open source en langue française, mais aussi des startups et du mouvement entrepreunarial de la communauté francophone.

            Tcho !

            1. 1

              Justement, cette partie me semble peut-être trop floue et mériterait d’être un peu plus détaillée sur ce qui est admis et non admis.

              1. 3

                Le problème qu’on a : Les gens veulent des règles “strictes”. Ils veulent savoir immédiatement avant même d’avoir posté l’info si ça rentre dans la ligne éditoriale ou pas. Alors que c’est souvent un équilibre à trouver et justement un “dialogue” qui s’ouvre avec la modération.

                La suppression d’un article ne donne pas un mauvais point à l’utilisateur qui a remonté l’article, on permet à l’utilisateur de contester ou venir discuter du bien fondé de la modération. Le fonctionnement même du Jdh quand un article est modéré est l’envoi d’un message automatique à l’utilisateur. Peut-on faire mieux qu’ouvrir le dialogue ?

                Si on devait résumer les règles plus simplement : 1/ Article (donc pas de homepage ou de repo GitHub) en Français 2/ Dans la ligne éditoriale du Jdh. Le reste est mouvant, il faut en discuter.

                À mon sens, il est plus intéressant de prendre un exemple dans le Journal de modération et d’en discuter. Pourquoi il a été modéré comme ça ? Quels sont les arguments ? Qui est d’accord avec ce point de vue ?

                Prenons https://www.journalduhacker.net/s/wa4snk/chaises_de_gaming_mon_classement_des_16 (https://www.geeek.org/chaises-de-gaming/) je l’ai supprimé car j’ai considéré que ça ne rentrait pas dans la ligne éditoriale du Jdh. Qui est d’accord ? Qui n’est pas d’accord et pourquoi ?

                Prenons https://www.journalduhacker.net/s/rsnghs/lepape_com_pirat_noms_num_ros_de_carte (https://www.nextinpact.com/article/44688/lepape-com-pirate-noms-numeros-carte-bancaire-dates-dexpiration-et-cryptogrammes-dans-nature) j’ai attendu plusieurs heures pour voir si ça intéressait, l’article est resté à 1, j’ai décidé de le supprimer. Le problème de ce type d’articles est facile à résumer, il concerne très très souvent l’étiquette “sécurité” avec une information très générale qu’on pourrait trouver sur BFM TV.

                Est-ce que ça met en avant “l’activité des hackers francophones, du mouvement du Logiciel Libre et open source “ ? Non mais il est probablement légitime que certains lecteurs/utilisateurs du Jdh veuillent trouver ce genre d’articles sur le Jdh.

                On favorise le dialogue ici, il faut pas hésiter à poser des questions, dire pourquoi on n’est pas d’accord.

                Tcho !

                1. 2

                  Bon je pensais qu’il y aurait un peu plus de participants/questions, dommage.

                  Je voulais revenir sur “la modération trop stricte”. Je pense qu’on ne parle là que des articles supprimés (puisqu’un article modéré où les étiquettes sont corrigées/supprimées/ajoutées ne supprime évidemment pas l’article du Jdh).

                  Si on prend la première page du Journal de modération (https://www.journalduhacker.net/moderations), on a 40 jours de modération. J’ai regardé les publications, on a eu 300 infos remontées sur le Jdh en 40 jours. Il y a eu 9 suppressions : 4 hors sujet, 2 articles en Anglais, 1 repo GitHub, 1 article recrée suite à un bug, 1 article qui posait problème où j’ai expliqué le souci par message.

                  Dit autrement il y a très peu de suppressions et à chaque fois un message automatique envoyé à l’utilisateur qui peut évidemment choisir d’en discuter.

                  Tcho !

            1. 1

              Vous possédez l'un des logiciels suivants : Notepad++, Putty, Filezilla, VLC, etc.

              Ainsi, un vrai geek se devrait d’être sur Windows ?

              1. 2

                Tout comme un vrai geek semble jouer aux jeux vidéo. Pourtant mon jeu préféré c'est le démineur…

              1. 2

                Un autre genre d'adresses inhabituelles et encore plus perturbant pour le commun des mortels, sorte de “domain hack” à l'instar de del.icio.us :

                fr@ncoishollan.de y@nn.barth.es satya.n@del.la

                etc.

                1. 1

                  j'ai beaucoup de mal avec ce type d'adresses. Autant je les trouve “rigolote”, autant à l'usage, j'ai mis plusieurs essais à retenir les quelques domaines que j'ai dans mes “favoris” (la liste dans ma tête en fait)